1. Bilan-Faim 2018

  2. Télécharger le rapport   English

LES ENFANTS TOTALISENT 35,2 % DES PERSONNES QUI RECOURENT AUX BANQUES ALIMENTAIRES À L’ÉCHELLE NATIONALE, ALORS QU’ILS NE REPRÉSENTENT QUE 20,0 %* DE LA POPULATION.

Le nombre d’enfants qui ont recours aux banques alimentaires canadiennes est-il acceptable selon vous?

LES ENFANTS ET LA FAIM :

Ces chiffres sont inacceptables et doivent changer.

Il reste encore beaucoup à faire pour soutenir les familles avec des enfants aux prises avec la pauvreté et le coût élevé de la vie. C’est la raison pour laquelle Banques alimentaires Canada recommande la création d’un programme d’apprentissage et de garde des enfants normalisé et abordable partout au pays, ainsi que le leadership du gouvernement fédéral dans le dossier du revenu de base pour tous les Canadiens.

19,1 % des utilisateurs des banques alimentaires proviennent de familles monoparentales, alors qu’ils ne représentent que 10,1 %* des ménages canadiens.

INTERVENIR.

Ashcroft Food Bank
Ashcroft, Colombie-Britannique

En juillet 2018, lorsque les feux de forêt ont dévasté la communauté d’Ashcroft, en Colombie-Britannique, la ville a été coupée du monde pendant des jours. Les transports étaient paralysés, et il n’y avait pas d’électricité. Yoriko Susanj, directrice générale, et l’équipe de la banque alimentaire Ashcroft savaient qu’elles avaient besoin d’aide et même s’il n’y avait que trois personnes au bureau, elles ont mobilisé la communauté et les banques alimentaires environnantes. Au bout du compte, elles sont venues en aide à 920 ménages et à 1 620 adultes et enfants.

La situation était complexe. En raison de la panne d’électricité, les terminaux de paiement étaient hors d’usage, et les gens n’avaient pas assez d’argent comptant pour acheter les nécessités (nourriture, couches et produits de nettoyage). Même les épiceries qui étaient demeurées ouvertes grâce à des génératrices ont essuyé de lourdes pertes.

Lorsque finalement une route a été rouverte, Yoriko a loué un camion en collaboration avec Save-On-Foods et, de concert avec la municipalité, a ouvert un centre de distribution dans la salle communautaire. Au total, 80 bénévoles ont déchargé les fournitures très attendues et, en moins d’une heure, la distribution commençait. Deux jours plus tard, toujours grâce à Yoriko, un deuxième camion livrait des denrées à la ville.

Leur action ne s’est pas arrêtée là. Avec l’aide d’un groupe de bénévoles, la banque alimentaire a assuré la livraison de produits aux aînés et aux personnes qui ne pouvaient pas se rendre à la salle communautaire.

Maintenant que la ville a repris pied, la banque alimentaire fournit bien entendu des denrées, mais elle offre surtout un soutien émotionnel aux habitants d’Ashcroft.

MANDAT

Faire preuve de leadership à l’échelle nationale pour soulager la faim aujourd’hui et pour prévenir la faim demain, en collaboration avec le réseau des banques alimentaires du Canada. Pour ce faire, nous maximisons l’incidence collective de réseau, renforçons les capacités locales des banques alimentaires et militons pour réduire le besoin de recourir aux banques alimentaires.

* Source : Profil du recensement 2016 de Statistique Canada