1. Bilan-Faim 2018

  2. Télécharger le rapport   English

RECOMMANDATIONS POLITIQUES

Comme le démontre ce rapport, l’utilisation des banques alimentaires demeure à des niveaux historiques. Les banques alimentaires font tout ce qu’elles peuvent pour venir en aide aux personnes dans le besoin, mais elles ne sont pas en mesure de s’attaquer aux causes profondes du besoin des gens.

La cause profonde de l’utilisation des banques alimentaires est, et a toujours été, liée à la pauvreté et aux faibles revenus, et il est possible de s’y attaquer plus directement au moyen de politiques gouvernementales.

Au cours de la dernière année, le gouvernement fédéral a pris des mesures importantes pour réduire la pauvreté et la nécessité de recourir aux banques alimentaires au Canada.

Banques alimentaires Canada a salué la publication tant attendue par le gouvernement fédéral de Une chance pour tous : la première Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté, signe que le gouvernement fédéral est déterminé à réduire la pauvreté de façon considérable au cours de la prochaine décennie. La stratégie jette une base solide sur laquelle bâtir avec la création d’un nouveau seuil de pauvreté officiel et établit des cibles et des mesures claires pour surveiller la réduction de la pauvreté au cours des prochaines années.

Il s’agit là de mesures positives et importantes, mais il est clair qu’il reste encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs, soit réduire considérablement la pauvreté et le recours aux banques alimentaires au Canada.

Les bonnes intentions et les stratégies bien établies ne suffiront pas à concrétiser la vision de Banques alimentaires Canada d’un Canada où personne ne souffre de la faim.

À cette fin, la mise en œuvre des recommandations politiques suivantes est essentielle si le gouvernement fédéral souhaite atteindre les objectifs établis dans sa stratégie de réduction de la pauvreté qui permettra, en définitive, de réduire le besoin de recourir aux banques alimentaires.

Première recommandation : Leadership du gouvernement fédéral dans le dossier du revenu de base pour tous

Deuxième recommandation : Aide à la création de services normalisés et abordables d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au pays

Troisième recommandation : Soutien accru aux adultes seuls à faible revenu

Quatrième recommandation : Réduction de l’insécurité alimentaire dans le Nord

UNE SÉCURITÉ ET UNE CHANCE D’AVANCER

Lanark County Food Bank – The Hunger Stop
Carleton Place, Ontario

La Lanark County Food Bank – The Hunger Stop est une bouée de sauvetage pour les personnes qui sont réellement dans le besoin. « Les membres de la communauté qui viennent nous voir ont épuisé la plupart de leurs ressources », affirme la directrice Karin Nakamura. Ils voient la banque alimentaire comme un dernier recours et éprouvent parfois de la honte ou de la peur à l’idée de demander de l’aide. Lorsqu’ils s’adressent à des employés ou à des bénévoles, ils sont souvent surpris d’apprendre que The Hunger Stop offre plus que des denrées alimentaires. Les personnes dans le besoin quittent The Hunger Stop avec un bagage de ressources et un sentiment de soutien et de compréhension sans l’ombre d’un jugement. The Hunger Stop aide à améliorer le sort de la communauté afin que les services de la banque alimentaire n’y soient plus nécessaires.

De nombreuses raisons peuvent expliquer le besoin de recourir à une banque alimentaire. Une perte d’emploi peut causer l’épuisement des économies, l’accumulation des dettes ou l’obligation de vendre des biens pour nourrir sa famille. La maladie peut donner lieu à une situation inattendue et donc, à des inquiétudes quant à la provenance du prochain repas. Il ne devrait jamais y avoir de stigmatisation en ce qui concerne l’utilisation des banques alimentaires. Il s’agit d’un obstacle supplémentaire qui provoque inutilement de la honte et du stress lorsqu’il faut demander de l’aide.

The Hunger Stop adopte une approche honorable. Comme toutes les banques alimentaires du pays, l’organisme traite les personnes dans le besoin avec respect et compréhension tout en les aidant à retrouver leur capacité à aller de l’avant. Si certaines personnes ont besoin de participer à un programme d’aide communautaire, The Hunger Stop les mettra en relation avec les bonnes ressources. Si elles ont besoin d’une formation et d’outils pour se remettre sur pied, la banque alimentaire trouvera une façon de leur fournir.

Les banques alimentaires aident nos communautés à avancer lorsqu’elles en ont le plus besoin.

MANDAT

Faire preuve de leadership à l’échelle nationale pour soulager la faim aujourd’hui et pour prévenir la faim demain, en collaboration avec le réseau des banques alimentaires du Canada. Pour ce faire, nous maximisons l’incidence collective de réseau, renforçons les capacités locales des banques alimentaires et militons pour réduire le besoin de recourir aux banques alimentaires.